NUQ TREFF – “Après-midi de Foehn” de Non Nova

24 Mai 2019 / 25 Mai 2019

Quelle est la durée de vie d’un sac en plastique ? A partir du polyéthylène brut jusqu’au moment où il est jeté ? Pendant combien de temps est-il réellement utilisé ? Très peu de temps comparé à la durée pendant laquelle il errera sur la planète, soufflé et balayé par le vent. C’est à ce moment là que sa vie commence vraiment; sa vie autonome. Petit sac en plastique anonyme parmi d’innombrables petits sac en plastique à travers le monde, en route vers l’éternité. Espérons qu’il y aura un vent fort qui lui permettra de surmonter tous les obstacles, de le porter au dessus des océans et des montagnes, de trouver de nouvelles possibilités et d’expérimenter différentes vies.

Et si nous, humains, si attachés à notre sol, si nous pouvions échapper à la gravité et voler avec le vent, enfin libres, portés par la valse arbitraire du vent ? Et si nous nourrissions inconsciemment notre soif de découvertes de territoires inconnus, de combats incertains pour que chacun de nos membres fasse partie de nous, de manière autonome et incontrôlable.

L’objet, manipulé par le flux d’air, tournoyant et tourbillonnant, dansant sur la plus célèbre oeuvre de Claude Debussy, l’éternel “Après-midi d’un faune”, lui même inspiré par le poème éponyme écrit par Mallarmé. A l’endroit ou à l’envers, libre de vos mains, soyez l’objet de tout mouvement. Juste un son et la caresse de l’air. 

La Compagnie Non Nova a été fondée en 1998 par Phia Ménard avec la volonté de voir le jonglage sous un autre angle, à travers la sculpture scénique et dramaturgique de chaque pièce. “Non nova, sed nove” (“Pas de nouvelles choses, mais d’un nouvelle façon”) est le précepte fondateur de la compagnie. Les nombreux projets multidisciplinaires de la compagnie ont rassemblé des artistes, techniciens et intellectuels de toutes horizons et aux expériences variées. Ce n’est pas un collectif mais une équipe de professionnels, avec Phia Ménard comme directrice artistique.

Dans le cadre de son projet artistique “I.C.E.”, Phia Ménard a commencé à expérimenter l’air et le vent. Elle a eu l’idée d’utiliser des ventilateur pour souffler de l’air sur des animaux en peluches, attisant leur fourrure, comme si elle leur rendait la vie. L’étape suivante fut l’ajout d’un objet du quotidien; un objet dépourvu d’humanité et également une source majeure de pollution quand il n’est pas recyclé : un sac plastique. En transformant un simple sac en plastic en un petit personnage charmant et gracieux, elle affirme l’intervention de l’homme. L’être humain crée la marionnette et lui prend ensuite la vie.

L’Après midi de Foehn m’a fait haleter et m’a mis les larmes aux yeux dès le début. Des visuels captivants et la danse des sacs en plastique m’ont tenu alerte tout au lond de la performance , car le spectacle est créé avec des moyens ingénieusement simples, faisant frisonner notre âme de joie et de tristesse. – Getter Meresmaa, actrice au Théâtre NUKU

 

Après-midi de Foehn

Directeur artistique et créatrice de marionnettes : Phia Menard
Assisté par Jean-Luc Beaujault
Concepteur sonore : Ivan Roussel (utilisant “Après-midi d’un faune”)
Interprète : Jean-Louis Ouvrard

Âge : 5 ans et plus
Durée : 25 minutes
Pas de paroles

Danse indépendante sur scène

Vendredi 24 mai à 10h00, 12h00, 15h00
Samedi 25 mai à 11h00, 15h00 et 17h00

Billets

La compagnie NUQ Treff est soutenue par l’Institut français d’Estonie

Lire cet article en : Eesti,