Mois de la francophonie au cinéma / le Canada

Cinéma Sõprus

12 Mars 2019

Vana-Posti 8

Tallinn

Le Mois de la francophonie au cinéma Sõprus continue avec le film canadien Disparition des Lucioles. Venez découvrir ce bijou du cinéma canadien le 12 mars à 18H30 ! Le film est en français sous-titré en anglais. SÉANCE GRATUITE !

Léonie est une jeune fille marginale qui s’apprête à terminer son secondaire dans une petite ville industrielle. Elle vit avec sa mère et son beau-père, un animateur de radio populiste qu’elle tient responsable de l’exil de son père, le chef d’un syndicat déchu. Elle développe une relation d’amitié improbable avec Steve, un professeur de guitare beaucoup plus âgé qu’elle, qui habite encore dans le sous-sol de la maison de sa mère. Elle tâchera de se définir comme individu et de trouver sa voie, au rythme de quelques leçons de guitare et de sorties sur le terrain de baseball.

Même si le personnage de Léonie vit dans une autre réalité, l’espèce de crise existentielle qu’elle traverse est rendue de façon tellement juste que les jeunes peuvent très facilement se reconnaître
dans la difficulté à se projeter dans un avenir plus incertain, alors que les modèles qui leur sont proposés sont déjà très rigides, très stricts.

Titre : La disparition des lucioles
Québec, 2018, 96’
Comédie dramatique
Réalisateur : Sébastien Pilote
Avec : Karelle Tremblay, Pierre-Luc Brillant, Luc Picard, François Papineau, Marie-France Marcotte
Langue : français
Sous-titres : anglais

Le 12 mars à 18H30 au cinéma Sõprus
GRATUIT!
La séance est proposée par la Représentation de l’Ambassade de Canada en Estonie

 

 

Lire cet article en : Eesti, Русский,

SÉJOUR LINGUISTIQUE EN FRANCE EN JANVIER 2020

Méditerranez-vous, le partenaire de l’Institut français d’Estonie, vous invite à participer à un séjour linguistique à Montpellier. Le séjour pour le niveau B1 aura lieu du 27 janvier au 31 janvier 2020.   Au programme :  38 modules de 45 min de cours le...

Lire la suite

“Romeo et Juliette” à l’Opéra national d’Estonie

Le succès de «Faust» en 1859 avait motivé le directeur du théâtre Théâtre-Lyrique, Léon Carvalho, à commander un opéra à Charles Gounod. La splendide version du compositeur de l'histoire tragique de Shakespeare est gracieuse, dramatique et extrêmement mélodique. Il est célèbre...

Lire la suite