Le focus français continue avec la création d’ARMEL ROUSSEL et JARMO REHA

Vaba Lava

11 Septembre 2019 / 30 Septembre 2019

Tallinn

Un spectacle de (E)Utopia/Armel Roussel en coproduction avec le Vaba Lava Performing Art Center/Tallinn (Estonie) et le Théâtre Les Tanneurs/Bruxelles (Belgique). En partenariat avec le Théâtre de Vanves/Festival Ardanthé (France), du Tarmac des Auteurs/Kinshasa (RD Congo), des Studios Sine Saloum (Sénégal), du Théâtre Indianostrum/Pondichery (Inde), du Festival Zones Théâtrales/Ottawa (Canada), du Fundamental Monodrama Festival/Luxembourg (Luxembourg), des Instituts Français de Paris (France) et Tokyo (Japon) et de l’Alliance Française de Koalack (Sénégal).

« Au départ, j’avais en tête un projet qui fait suite à l’Eveil du Printemps et qui porte le nom de travail Eveil 2.0. J’avais le sentiment qu’il n’y avait pas grand-chose à changer de la pièce dans tout ce qui est de l’ordre de la pulsion mais que la contextualisation (politique, religieuse, sociétale, technologique, morale…) avait bien changé et apportait de nouveaux paramètres.
Ensuite, je me suis posé la question de savoir comment on pouvait monter cette pièce, l’Eveil du Printemps, dans différents coins du globe ? Qu’elle en serait la version japonaise, la version congolaise, la version indienne, la version syrienne, la version brésilienne, la version inuit etc… La contextualisation, la culture dans laquelle l’Eveil du Printemps pourrait s’ancrer lui donne des prismes qui en modifient sensiblement l’approche.

Après la présentation de l’Eveil du Printemps en Estonie, Vaba Lava (Tallinn) m’a fait la proposition de venir créer un spectacle avec des acteurs estoniens.
J’ai directement pensé à Jarmo Reha. Jarmo a 27 ans, il est sorti de l’école de Tallinn il y a 4 ans et depuis lors il a essentiellement travaillé avec No99. Il a également joué dans plusieurs autres productions et fait également du cinéma. Il a quitté No99 il y a peu pour rester libre. Il est à la fois jeune, mature, complexe et terriblement “contemporain” dans sa vision politique, ses aspirations, son mode de vie, sa sexualité, sa spiritualité, son rapport à la vie. Il est beau, brut, entier et vivant. Il y sera question d’art, de sexe, de mort, de désir, de tabou et d’amour. Il travaillera sur les limites. De ce qu’on peut faire ou dire en scène. Il sera romantique, choquant, érotique, fantasmatique et documentaire… »

Par : Armel Roussel

LONG LIVE THE LIFE THAT BURNS THE CHEST
Devant la scène: Armel Roussel.
Sur la scène: Jarmo Reha.
Films: Julien Stroinovsky.
Musique et univers sonore: Liis Ring.
Création lumières et coordination technique : Nicolas Marty.
Travail chorégraphique: Mercedes Dassy.
Collaboration artistique: Tom Adjibi.
Chargées de production: Gabrielle Dailly (Bruxelles), Tiiu Tamm (Tallinn).
Chargé de diffusion: Tristan Barani.

Durée estimée : 1h40 / Spectacle en anglais, surtitré en estonien

30.03.2019 (work in progress) – Festival Artdanthé, Théâtre de Vanves / Paris (France)
09.06.2019 – Fundamental Monodrama Festival (Luxembourg)
11 – 30.09.2019 – Vaba Lava / Tallinn (Estonie)
09.2019 – Festival Zones Théâtrales / Ottawa (Canada)
05.11 > 09.11.2019 – Théâtre Les tanneurs / Bruxelles
06.2020 – Festival Ca se passe à Kin / Kinshasa (Congo)

Tickets

Lire cet article en : Eesti,

How can we TECH care of the environment?

30 Janvier 2020

La  technologie est-elle incompatible avec l'environnement, ou au contraire représente-t-elle une lueur d'espoir ? Peut-on trouver une solution au changement climatique en utilisant la logique des entreprises / startup ? Qui gouverne la technologie : les politiciens, les ingénieurs, les...

Lire la suite

débatla Nuit des idées

Café de langue à Tartu

21 Janvier 2020

Chers amis francophones de Tartu et du le sud de l'Estonie ! Un café de langue mensuel démarre à Tartu à la bibliothèque Oskar Luts pour que vous puissiez pratiquer votre langue avec des Français locaux ! Tout le monde ayant déjà acquis le niveau intermédiaire est le bienvenu ! La...

Lire la suite

café de langue à Tartu

“Romeo et Juliette” à l’Opéra national d’Estonie

Le succès de «Faust» en 1859 avait motivé le directeur du théâtre Théâtre-Lyrique, Léon Carvalho, à commander un opéra à Charles Gounod. La splendide version du compositeur de l'histoire tragique de Shakespeare est gracieuse, dramatique et extrêmement mélodique. Il est célèbre...

Lire la suite