Le festival du film Très Court au cinéma Sõprus

Cinéma Sõprus

10 Juin 2018

Vana-Posti 8

Tallinn

Le Très Court International Film Festival est un événement qui dépasse les frontières : pendant 10 jours, des court-métrages sont projetés en simultané dans une centaine de villes en France, et dans une trentaine d’autres pays.

Le programme phare du festival, c’est la compétition internationale, où plus de quarante films de moins de 4 minutes (hors titre et générique) représentent le meilleur et surtout le plus court de la production audiovisuelle mondiale de l’année.

Fiction, animation, micro-documentaire, clip, blog vidéo… Tous les genres sont présents, mais la durée d’un film ne doit pas excéder 4 minutes.

Vous avez la possibilité de participer à cet événement en Estonie du 4 au 9 juin via la Delfi TV ou en participant au marathon de 6 heures organisé par le cinéma Sõprus le 10 juin.

Lieu : cinéma Sõprus
Date : le dimanche 10 juin du 16h30 à 22h30

Tarifs :

  • les meilleures de la France, à 16h30 : 2€
  • programme de compétition I, à 18h30 :  2€ (sélection de prix du public, 2 passes pour le festival de musique d’Intsikurmu et 2 passes pour le PÖFF Shorts à gagner !)
  • programme de compétition II, à 19h30 : 2€
  • déchets et glamour, à 21h00 : 4€ (interdit aux moins de 18 ans !)

Films en sélection 2018

Jury 2018

 

Lire cet article en : Eesti,

Climax, nouveau thriller de Gaspard Noé, au cinéma Sõprus

14 Décembre 2018 - Tallinn

Climax, film écrit et réalisé par Gaspar Noé, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes, sort au cinéma Sõprus le 14 décembre. Avec ses films aux limites de l’expérimental ("Irréversible", "Enter the Voïd", "Love"…), Gaspar Noé est le réalisateur qui...

Lire la suite

Film

L’Estonie, la vraie start-up nation

Le magazine Stratégies, spécialisé en communication et marketing publie un article sur l'Estonie, la vraie start-up nation. Ce pays où l'administration est entièrement digitalisée et où les citoyens disposent d'une identité numérique peut faire disposer les étrangers du programme...

Lire la suite

“LE ROYAUME” D’EMMANUEL CARRÈRE TRADUIT EN ESTONIEN

«À un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans. C'est passé.  Affaire classée, alors? Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie éprouvé le besoin d'y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en...

Lire la suite