Exposition: « setomaa, un royaume sur le fil » de Jérémie Jung

Musée national d’Estonie, maison des expositions

29 Octobre 2015 / 6 Novembre 2015

Kuperjanovi 9

Tartu

“En 2013, au hasard d’une conversation, j’apprends que, à peine 20 ans après l’indépendance de l’Estonie, la Russie n’a toujours pas ratifié d’accord sur leur frontière commune. Or cette frontière, dite « de facto », est aussi celle de l’Union-Européenne et de Schengen ! Comment un tel vide juridique international est-il possible ? Et comment s’organise la vie autour de la frontière ?

Rapidement je découvre l’existence des Setos et du Setomaa, un jeune royaume, vieux comme la discorde, littéralement coupé en deux ! Un royaume à cheval ! À la fois en Estonie et en Russie… Mais d’où sort cette fable ?

Ces questions sont le point de départ de ce travail photographique: aller à la rencontre des Setos, voir et parcourir leur étrange territoire posé en équilibre et essayer de comprendre leur démarche “ethno-futuriste” de préservation et d’affirmation de leurs identités.

Sur place, on m’invite à boire et manger avec des ancêtres qui ne sont pas les miens. On me présente Peko, un roi reposant pour l’éternité dans un monastère russe. Je croise sous la même tente un ancien vice-roi Seto, arborant son épée de bois, et Taavi Rõivas, le premier ministre estonien. Et  voilà qu’aujourd’hui, sur cette frontière amère, Russie et Estonie s’échangent encore des « espions » !

Dans le Setomaa, je ne sais plus où situer le réel de l’imaginaire, ni distinguer le passé du présent. Qu’elles soient temporelle, territoriale, politique, spirituelle ou religieuse, ici omniprésentes, les frontières semblent se brouiller… Sans doute faut-il être Seto pour savoir les traverser. Ils n’ont de cesse de les transcender. Certaines en deviendraient même liantes.

Ce sont à ces frontières et ces flous, à ces passages incessants d’une rive à l’autre du rêve et du réel  que mes photographies se sont attachées. Comme autant de « il était une fois… »” Jérémie Jung, photographe.

Le photographe français Jérémie Jung a, pendant les 2 dernières années, visité à plusieurs reprise l’Estonie pour étudier les Sétos. Avant le départ en  France pour le festival des Sétos à Paris de ses clichés saisissants, vous pourrez les découvrir pendant un mois au Musée National à Tartu. En coopération avec le Musée National estonien.  

Entrée libre

Lire cet article en : Eesti, Русский,

Le fest-noz ou l’apéro à la bretonne !

14 Décembre 2018 - Tallinn

C'est déjà l'heure du deuxième apéro de l'Institut français ! Cette édition sera un peu particulière, puisqu'il s'agira d'un Fest-Noz, avec au programme: des danses, des crêpes et du cidre ! RDV au bar Pudel à 18h45, au rez-de chaussée cette fois, pour un début des festivités à...

Lire la suite

Bretagne

L’Estonie, la vraie start-up nation

Le magazine Stratégies, spécialisé en communication et marketing publie un article sur l'Estonie, la vraie start-up nation. Ce pays où l'administration est entièrement digitalisée et où les citoyens disposent d'une identité numérique peut faire disposer les étrangers du programme...

Lire la suite

Nouveau thriller Climax de Gaspard Noé au cinéma Sõprus

14 Décembre 2018 - Tallinn

Climax, film écrit et réalisé par Gaspar Noé, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes, sort au cinéma Sõprus le 14 décembre. Avec ses films aux limites de l’expérimental ("Irréversible", "Enter the Voïd", "Love"…), Gaspar Noé est le réalisateur qui...

Lire la suite

Film

“LE ROYAUME” D’EMMANUEL CARRÈRE TRADUIT EN ESTONIEN

«À un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans. C'est passé.  Affaire classée, alors? Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie éprouvé le besoin d'y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en...

Lire la suite