Les bandes dessinées de François Schuiten et Benoît Peeters au Musée d’architecture

Eesti Arhitektuurimuuseum

18 Juin 2020 / 8 Novembre 2020

Ahtri 2, Tallinn

2020 est l’année de la BD en France et on peut profiter du 9ème art en Estonie aussi ! Du 18 juin au 8 novembre 2020, le Musée d’architecture présente l’exposition franco-belge Urbatect dans le Monde Obscure inspirée de l’univers de François Schuiten et Benoît Peeters.

 

Le 9ème art et le graphisme architectural se croisent à l’exposition du duo composé de l’artiste belge François Schuiten et de l’écrivain français Benoît Peeters. L’exposition présente la série de romans graphiques Les Cités obscures dont l’action se déroule dans un univers parallèle : sur une planète qui partage l’orbite avec la Terre mais qui est derrière le soleil. Les habitants de cette civilisation imaginée font face aux mêmes problèmes que nous, comme la réorganisation de l’espace urbain ou bien le débat sur la préservation du patrimoine versus l’envie de renouveau.

Les dessins originaux sont prêtés par la Fondation Roi Baudouin, les archives de François Schuiten et Bibliotheca Wittockianas (Bruxelles). Pour la première fois dans le monde, les pages graphiques colorées en sérigraphie par Jack Durieux du livre La Fièvre d’Urbicande seront présentées.

 

  • L’exposition sera ouverte du 18 juin au 8 novembre 2020 au Musée d’architecture.
  • La présentation de la traduction estonienne du roman graphique La Fièvre d’Urbicande et de l’exposition se tiendra le 1 juillet 2020 à 16h00 au Musée d’architecture.
  • Benoît Peeters sera en automne en Estonie et donnera une conférence au Musée d’architecture le 9 septembre 2020. La rencontre se déroulera en anglais.

 

Commissaires de l’exposition : Sandra Mälk, Benoît Peeters
Dessins : François Schuiten
Textes : Benoît Peeters
Design : Koit Randmäe
Traduction : Päevakera, Anu Lutsepp
Edition : Päevakera
Textes : Sandra Mälk
Dessins prêtés par la Fondation Roi Baudouin, archives de François Schuiten, Bibliotheca Wittockianas (Bruxelles)
Coloration des pages graphiques en sérigraphie : Jack Durieux
Impression des pages graphiques en sérigraphie : Numéris’Art (Belgique)
Cadres : Järsi OÜ
Soutenu par : Ministère de la culture estonien, Kultuurkapital, l’Ambassade de France en Estonie, l’Institut français d’Estonie
Grands remerciements à Anne-Sophie Doms et Julie Laenarts (Fondation Roi Baudouin), Géraldine David et Chloé Brault (Bibliotheka Wittockiana), Mari Laaniste, Eike Eller, Kadri Jauram, Triin Ojari, Jérôme Allard, Eilko Bronsema

 

FRANÇOIS SCHUITEN

L’artiste François Schuiten est né en 1956 dans une famille d’architectes. Sa création a aussi été fortement influencée par son frère, architecte Luc Schuiten.

Schuiten a publié sa première BD à l’âge de 17 ans dans le magazine français Pilote. L’amour de Schuiten pour l’architecture s’exprime dans la série de romans graphiques Les Cités obscures qu’il a commencé à créer avec son ami d’enfance Benoît Peeters dans les années 1980. Au début, il a publié ces BD dans le magazine de BD belge À suivre, ensuite cette série a été un grand succès et a été traduit dans plus de 10 langues. 

L’intérêt de Schuiten de lier l’évolution technologique à l’architecture est illustré par son livre La Douce (2012) qui parle du ferroviaire et qui est la première BD en réalité augmentée. La création de Schuiten ne se limite pas à l’art de BD. Il a travaillé en tant que directeur artistique dans plusieurs films. Lui et Alexandre Obolensky sont les auteurs de plusieurs sgraffites monumentaux de BD à Bruxelles. Ils ont conçu ensemble le design steampunk de la station de métro Arts et Métiers à Paris.

 

BENOÎT PEETERS 

L’écrivain et critique Benoît Peeters est né en 1956 à Paris. Il a étudié la philosophie à la Sorbonne et a soutenu son master à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales sous la direction de Roland Barthes.

En 1976, il a publié son premier roman Omnibus, suivi par le roman La Bibliothèque de Villers (1980). Ensuite, il a publié plus de 60 publications. En tant que chercheur sur l’artiste de BD Hergé il a publié plusieurs ouvrages de recherche comme Le monde d’Hergé et Hergé, fils de Tintin. Il a également écrit des essais sur la création d’Alfred Hitchcock, Rodolphe Töpffer, Jiro Taniguchi et Chris Ware. Avec François Schuiten, il a aidé à sauver et restaurer le premier bâtiment en style art nouveau conçu par Victor Horta, la Maison Autrique (1893) à Bruxelles. Il est l’auteur de plusieurs courts métrages et documentaires et du long métrage Le Dernier plan.

En 2012, Peeters a publié la biographie de Jacques Derrida qui est aujourd’hui traduite en sept langues. En 2020, sa biographie du psychanalyste hongrois Sándor Ferenczi sera publiée. Aujourd’hui, Peeters travaille en Grande Bretagne à l’Université de Lancaster en tant que professeur de l’art de la BD et de la littérature graphique.

Peeters Schuiten Estonie

Lire cet article en : Eesti,

Musée de la photographie : Laurène Bois-Mariage “49 Nuances de Susceptibilité”

17 Septembre 2020 / 1 Novembre 2020

Cette année, le portrait est à l'honneur au Musée de la Photographie de Tallinn. C’est dans ce cadre qu'est présentée l'exposition 49 Nuances de Susceptibilité de Laurène Bois-Mariage. L'exposition reste ouverte du 17 septembre au 1 novembre 2020.   49 Nuances de Susceptibilité est...

Lire la suite

49 Nuances de SusceptibilitéLaurène Bois-MariageMusée de la photographiephotographie