NUQ TREFF 2019 – La mer en pointillés par Bouffou Théâtre

Sõltumatu Tantsu Lava

23 Mai 2019

Telliskivi 60a

Tallinn

"La mer en pointillés" de Bouffou Théâtre, lauréat des Molières pour le jeune public au festival du théâtre visuel NUQ TREFF 2019.

Il était une fois un homme qui voulait voir la mer. Il enfourcha son vélo et entama son périple à travers l’Europe. Mais c’était sans compter les briseurs de rêve, hostiles aux immigrés sans papiers… Une fantaisie inspirée d’un fait divers qui sait enchanter en traitant d’un sujet grave. Ce bougre-là n’a qu’une envie : voir la mer ! Il vient « de l’Est » et a décidé de traverser l’Europe à vélo. De toutes façons, c’est tout ce qu’il possède, son vélo. Il n’a même pas de nom, pas de papiers, et parle un drôle de sabir. Pourtant on comprend tout : ce périple qu’il va mener vaille que vaille, les rencontres graves et légères, les fourchettes qui pleuvent du ciel, les crevaisons, les éléphants qui traversent les ponts… Et quand l’épopée s’achève, tragiquement, par une reconduite à la frontière, le spectateur est véritablement fourbu, et paradoxalement heureux. Et comment ne le serait-il pas, emporté par cette expérience d’humanité fabriquée à partir de l’incroyable bric-à-brac d’inventions dont la compagnie Bouffou Théâtre a le secret ?

Des matériaux bruts pour une vision décapante

Ce spectacle, lauréat des Molières pour le jeune public, raconte à de très jeunes enfants, une histoire terrible inspirée d’un fait divers réel. L’histoire est volontairement racontée avec naïveté et candeur, adaptée au rythme des petits tout en permettant plusieurs niveaux de lecture.
Dans la lignée de Chaplin, Serge Boulier fustige la bêtise du monde avec les armes de sa poésie, décapante, faite de « bidouilles », de rouages et de manivelles, de matériaux bruts qui ne valent en apparence pas grand chose. Sur la scène un incroyable bric-à-brac devient le support de toutes les rêveries du personnage. Si le voyageur est immobile, l’imagination erre de lieux en rencontres, de pays en cultures, de liberté en interdictions incontournables… Une expérience de vie.

 La mer en pointillés

Ecrit et mis en scène : Serge Boulier
Fabrication marionnettes et machineries :  Serge Boulier, Veronica Gomez Iparraguirre, Séverine Coulon
Musique : Alain de Filippis
Avec : Jean Quilcet, Séverine Coulon ou Nathalie le Flanchec

A partir de 3 ans
Durée 45′
En langue inventée 

Dans la salle de Sõltumatu Tantsu Lava le jeudi 23 mai à 11H00 et 16H00.
Billets

Organisé par NUQ TREFF
Les spectacles français à NUQ TREFF sont soutenus par l’Institut français d’Estonie.

Lire cet article en : Eesti,

Musée de la photographie : Laurène Bois-Mariage “49 Nuances de Susceptibilité”

17 Septembre 2020 / 1 Novembre 2020

Cette année, le portrait est à l'honneur au Musée de la Photographie de Tallinn. C’est dans ce cadre qu'est présentée l'exposition 49 Nuances de Susceptibilité de Laurène Bois-Mariage. L'exposition reste ouverte du 17 septembre au 1 novembre 2020.   49 Nuances de Susceptibilité est...

Lire la suite

49 Nuances de SusceptibilitéLaurène Bois-MariageMusée de la photographiephotographie