L’avenir numérique de nos démocraties: interview dans Sirp

En janvier, à l'occasion d'un débat franco-estonien sur l'avenir de nos démocraties (Is the Future of our Democracies Online?), l'Institut français d'Estonie a convié à Tallinn Mme Laure Lucchesi, experte de l'open data et directrice de la mission Etalab* auprès du Premier ministre français.

Laure Lucchesi a donné une interview au magazine culturel et politique Sirp, sur les bénéfices attendus pour les gouvernements et les citoyens des opportunités de transparence et de participation permises par le numérique. Cette interview a été publiée dans le dernier numéro, dédié aux valeurs de l'Europe, et sur leur site internet :

Lire l'interview "Digivabariik" sur Sirp (en estonien)

Elle y explique notamment que l'ouverture des données publiques (open data) a 3 avantages concrets: le premier est de permettre une transparence du fonctionnement de l'Etat auprès des citoyens, ce qui peut mener à plus de redevabilité de l'administration ; le deuxième est de partager des ressources qui créent de la valeur économique et des opportunités d'innovation pour le secteur privé ; le troisième est de disposer d'indicateurs qui facilitent la modernisation du service public pour plus d'efficacité.

 

 


*Etalab est l'organe du gouvernement français, rattaché aux services du Premier ministre, en charge de l'ouverture des données publiques (open data) et des politiques de gouvernement ouvert (open government).

Notamment à l'origine de data.gouv.fr, ambitieuse plateforme d'open data de l'Etat français, Etalab travaille avec la société civile pour développer une culture de la prise de décision collaborative, au sein des administrations comme dans la relation avec les citoyens. Etalab est également en charge de l'actuelle présidence française du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert, initiative regroupant plus de 70 pays pour travailler sur le thème de la démocratie à l'ère du numérique.

Lire cet article en : Eesti, English,

Les photos de la journée de la langue française

Le 11 mars, en compagnie des représentations diplomatiques du Canada, de la Roumanie et de la Grèce, l'Institut français à organisé, dans le cadre du Mois de la Francophonie, la journée de la langue française au lycée Gustav Adolf de Tallinn. Les personnes présentes ont pu participer à de...

Lire la suite