Des artistes parisiens au Centre d’art contemporain de Rapla

Centre d'Art contemporain de Rapla

7 Avril 2018 / 29 Avril 2018

Tallinna mnt 3b

Rapla

Du 7 au 29 avril venez au Centre d'Art contemporain de Rapla découvrir l'oeuvre des deux artistes originaux de Paris. Le vernissage aura lieu le vendredi 6 avril à 18h !

A partir de samedi 7 avril au Centre d'Art contemporain de Rapla, deux artistes parisiens - Kaia Kiik et Christian Prunello exposent leur projets artistiques à l'exposition "Contrastes doux".

"Contrastes doux" réunit les ouvres des deux artistes originaux : les peintures à l'huile de Christian Prunello sensibles en nuances et plutôt dans le style classique, et les peintures de Kaia Kiik qui jonglent avec les techniques expérimentales et les matériaux formés par "la vie même" - c'est à dire le sel de neige, l'eau de pluie, la lumière solaire, les terres colorés, la cendre, etc.

Les deux artistes qui vivent et travaillent à Paris ont des origines pourtant très différentes, Kaia est née sur l'île de Saaremaa en Estonie et Christian vient d'Argentine.

Kaia Kiik est diplômée de l’école des Beaux-Arts de Tallinn, et de l’EHESS et de la Sorbonne en philosophie, où elle a été l’élève de Jacques Derrida. 
Elle s’inspire d’expériences personnelles, influencées par ses études d’épistémologie et elle utilise différentes méthodes scientifiques pour manipuler la matière. Pour décrire son oeuvre elle s'explique : "je travaille avec des matériaux de construction ou des objets du quotidien en les soumettant aux forces naturelles, météorologiques ou d’autres intrus (acides, bactérie etc.). Grâce à ce processus, je m’interroge sur la relation qui existe entre hasard et détermination. C’est à l’intérieur de cet espace d’exploration que je révèle le caractère universel d’une expérience concrète".

 

Christian Prunello ouvre son oeuvre en disant : "je cherche dans mes peintures l'instant de rencontre, quelque chose d'imaginable ou pas - et c'est ainsi que j'hésite, je cherche. Je m’intéresse à la composition faite des éléments crées par l'homme et le paysage, c'est la nature artificielle qui tente de saisir le sentiment, frémissement de couleur, l'idéal". 

Parmi les ouvres exposés à Rapla, une fresque de 10 mètres est exécutée avec une technique picturale – qui emprunte à l’impressionnisme par endroit autant qu’à la photographie panoramique-, joue sur le rythme d’une nature sauvage dans une perception chromatique inhabituelle. Le liseron commence à apparaître par petites touches violettes au sein d’un bosquet, puis vient le ponctuer, avec une sorte de musicalité le long de la fresque, en une métaphore du rapport humain. Le liseron, cette fleur grimpante séduisante au prime abord, parcourt les buissons pour achever la fresque en entrelacs végétaux foisonnants. Jusqu’à les étouffer mortellement, à l’image de ce qui peut tisser le rapport social de façon inéluctable. Le poétique pan de nature exhale alors un charme vénéneux.

 

Centre d'Art contemporain de Rapla
Tallinna mnt 3b, Rapla

Exposition restera ouverte du  07 au 29 avril 2018
Du mardi au dimanche du 15H00 à 18H00

Vernissage le 6 avril à 18 !

Lire cet article en : Eesti,

Delbecq 3 à Jazzkaar : entre jazz et musique du monde

Delbecq 3 est un groupe de trois musiciens venus de trois coins du monde, qui mélangent la musique du monde avec du jazz. Les influences africaines se fondent dans cette aventure contemporaine du jazz international dirigé par le français Benoît Delbecq au piano, le canadien Miles Perkin à la...

Lire la suite

Musique